Litterature


Sanda NITESCO

Sanda NITESCO est née a Bucarest. Élève de Ciucurencu et Ionel Jianu, elle arrive en France en 1966 grâce à une bourse du Gouvernement français pour la peinture. A partir de 1990 elle arrête de peindre, tout en continuant de dessiner, pour se dédier à l’écriture. Son premier livre, en 2000, « Un Brin d’Aneth et le Ciel bleu » - version originale en français - ed L’Harmattan, Paris. « Un fir de marar si cerul albastru » – traduction en roumain par Irina Mavrodin, dessins de Horia Bernea. – Ed.Cartea Romaneasca connaît un grand succès en France, en Roumanie et traduit en anglais devient « A sprig of Dill » - ed. Pholiota. Vont suivre : « Café“ – Cartea Romaneasca, en roumain, suite de textes courts sur l’atmosphère des cafés parisiens. « Steak de thon rosu sau fasole batuta » - Guide insolite des restaurants de Bucarest – Editions Humanitas.

Sanda Nitescu este născută la Bucureşti. Eleva a lui Ciucurencu şi Ionel Jianu, ea soseşte în Franţa în 1966 datorită unei burse a Guvernului Francez pentru pictura. Începând din 1990 încetează să picteze ,continuînd să deseneze, pentru a se dedica scrisului. Prima sa carte, din 2000 « Un brin d’aneth et le ciel bleu »-versiune originală în franceză-Ed .L’Harmattan, Paris. « Un fir de mărar si cerul albastru »-tradus în română de catre Irina Mavrodin, desene de Horia Bernea-Ed.Cartea Românească cunoaste un mare succes în Franţa, în România şi este tradus în engleză sub titlul « A sprig of Dill »-ed.Pholiota. Vor urma : « Café »-Cartea românească, în română, culegere de texte scurte despre atmosfera cafenelelor pariziene. « Steak de ton roşu sau fasole bătută »-Ghid insolit al restaurantelor din Bucureşti-éditions Humanitas.

Beatrice Lungulescu

Tout d’abord une révélation : Dracula avait de « fascinants yeux verts » !

C’est en tout cas ce qu’affirme Béatrice Lungulescu dans « Dracula et la diablesse rouge », un livre qui a été récompensé par une « feuille d’or » en catégorie « roman historique » en 1991. « Vlad Dracul a vécu au XVe sièècle. Il fut le voïvode de la Valachie. » explique-t-elle en espérant ainsi mettre un terme à bon nombre d’idées reçues. Car soyons clair : le vrai Dracula n’était ni comte, ni vampire ; il était prince… et sanguinaire.

Mai întâi o revelaţie. Dracula avea « ochi verzi fascinanţi ». Este în orice caz ceea ce afirmă Béatrice Lungulescu în « Dracula şi dracoaica roşie », carte care a fost recompensată de o « Frunză de aur » în categoria « Roman istoric » în 1991

Bujor Nedelcovici

Bujor Nedelcovici est né le 16 mars 1936 à Bîrlad. Après une brève période durant laquelle il exerce le métier d’avocat, il est obligé - pour des raisons politiques - de travailler en qualité d’ouvrier dans une centrale hydroélectrique et sur divers chantiers pendant 12 ans. Exilé en France, Il a publié : "Crime de sable", Ed. Albin Michel, " Le matin d’un miracle", Ed.Actes Sud, "Le dompteur de loups", Ed.Actes Sud, "Le provocateur", Ed. Euroculture" et en 1990 il a reçu la Nomination au grade de « Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres".

Bujor Nedelcovici s-a născut la 16 martie 1936 la Bârlad. După o scurtă perioadă în care a practicat profesia de avocat este obligat - din motive politice - să muncească în calitate de muncitor la o centrală hidroelectrică şi pe diverse şantiere timp de 12 ani. Exilat in Franţa, a publicat : "Crima de nisip", Ed. Albin Michel, "Dimineaţa unui miracol", Ed.Actes Sud, "Îmblânzitorul de lupi", Ed. Actes Sud, "Le provocateur ", Ed.Euroculture şi în 1990 primeşte premiul de "Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres".

Irina MAVRODIN

Essayiste, poète, universitaire, traductrice de l’œuvre de Proust, de grands ouvrages de la littérature française en roumain, le titre de Chevalier des Arts et des Lettres lui a été décerné par la France. Elle est à l’origine des « Rencontres Franco-Roumaines » en 1996. Présidente d’honneur lors de la première édition, elle le sera à nouveau cette année pour ouvrir la manifestation.

Poetă, traducătoare a literaturii lui Proust, mare scriitor francez, i s-a atribuit meritul "Chevalier des Arts et des Lettres" în Franţa.

Iniţiatoarea "Întîlnirilor franco-române", preşedintă de onoare în anul 1996, este invitată a prezida din nou deschiderea manifestării culturale din Ipoteşti 2009.

Dan Lungu

Dan Lungu est un écrivain né à Botosani. Il est actuellement lecteur à la chaire de Sociologie de l’université Al. I. Cuza de Iasi et rédacteur de la revue culturelle « Au Sud de l’Est ». Depuis le début des années 2000 il s’affirme comme écrivain en Roumanie et, traduit dans plusieurs langues, il obtient maintenant la consécration dans de nombreux pays.

A lire en français : Le Paradis des poules, trad. Laure Hinckel, Jacqueline Chambon, octobre 2005 Je suis une vieille coco !, trad. Laure Hinckel, Jacqueline Chambon, fevrier 2008 Et prochainement : Comment oublier une femme déjà publié en Roumanie sous le titre “Cum să uiți o femeie”, Editura Polirom, 2009.

Dan Lungu este scriitor și s-a născut la Botoșani. De asemenea, este conferențiar la Catedra de Sociologie a Universității „Al. I.Cuza din Iași” și redactor la revista de cultură „Au Sud de l’Est”. De la începutul anilor 2000 devine tot mai cunoscut ca scriitor în România și, tradus în zece limbi, face carieră europeană.
În franceză, sunt disponibile următoarele titluri : Le Paradis des poules, trad. Laure Hinckel, Jacqueline Chambon, octobre 2005 Je suis une vieille coco !, trad. Laure Hinckel, Jacqueline Chambon, fevrier 2008 Comment oublier une femme !, trad. Laure Hinckel, Jacqueline Chambon (cu apariție programată în 2010)


Emanoil Marcu

Emil Cioran, Marguerite Yourcenar, Milan Kundera, Nicolas Bouvier, Michel Houellebecq. Qu’est-ce que ces noms célèbres ont en commun ? Leurs oeuvres sont arrivées dans les bibliothèques roumaines depuis qu’elles ont été traduites par Emanoil MARCU, citoyen d’honneur de la ville de Botosani.

Emil Cioran, Marguerite Yourcenar, Milan Kundera, Nicolas Bouvier, Michel Houellebecq. Ce au în comun aceste nume celebre ? Operele lor au ajuns în bibliotecile românești după ce au fost traduse de Emil MARCU, Cetătean de Onoare al Botoșanilor.